Info

Iridescence

Qui, dans l’arc-en-ciel, peut marquer l’endroit où finit le violet et où commence l’orange ? Nous voyons distinctement la différence des couleurs, mais où exactement l’une commence-t-elle à se mêler à l’autre ? Ainsi de la raison et de la folie.
Herman Melville Billy Budd, marin

Les couleurs employées ici (dites interférentes) changent absolument suivant la position qu’occupe le regardeur et la source lumineuse. Sous tel angle telle couleur semble vert pâle et rosit ou rougit sous un autre angle…
Ces peintures invitent donc le spectateur à une réelle activité sans quoi rien de très surprenant ne se passerait.
La plupart du temps j’étends ces couleurs acryliques au dos de vitres que j’applique aussitôt sur des panneaux de bois. La couleur fait colle et ainsi vitre, panneau et couleur ne font plus qu’un. Il y a un effet-miroir accompagnant les effets d’interférence.

Iris descend (peinture)

Iris descend Couleurs interférentes et aluminium. CCNOA, Bruxelles, 2002.
Photo Zoltan Veress.

Maison de la Culture de la Province de Namur

 

expo ledune 4

«Iris descend» CCNOA, 2002; «La nécessité du hasard», Musée d’Ixelles, 2002; «Livre et peinture», galerie Guy Ledune, 2010.